Le marché du neuf se porte bien

Selon la Fédération des promoteurs immobiliers (FPI), le marché du neuf se porte bien. Et l’année qui débute s’avère prometteuse.

La publication des chiffres de la construction à fin octobre 2017 témoigne d’un secteur toujours dynamique. Le seuil symbolique des 500 000 autorisations de construire (503 700) au cours des douze derniers mois est franchi, un niveau que le secteur n’avait plus connu depuis 2013. 

Les logements collectifs portent toujours l’activité du secteur avec une nouvelle hausse des autorisations de construire de +8,9% sur les trois derniers mois par rapport à la même période de 2016. Cette tendance  positive se constate dans l’ensemble des régions de l’hexagone, même si toutes n’affichent pas une croissance identique. Viennent en tête les Hauts-de-France (+ 29,2 %), la Bourgogne-Franche-Comté (+23,2 %), la région parisienne (+ 23,0 %) et enfin la Provence-Alpes-Côte d’Azur (+ 20,1 %).

Paris suit le mouvement

Les mises en vente de logements neufs sont également en hausse, de l’ordre de 9 % sur un an. Seuls les 1 pièce et les 5 pièces, qui représentent respectivement 19 % et 4 % des commercialisations parisiennes, essuient une baisse de -25 % et -30 %. Les appartements de 4 pièces sont ceux qui connaissent l’augmentation la plus importante (+48 %) suivis par les 2 pièces (+29 %) et les 3 pièces (+19 %). À l’image des transactions, les petites surfaces sont les plus proposées à la vente, notamment les 2 pièces qui agrègent plus du tiers des mises en vente à Paris.

Les prix ont connu une augmentation continue tout au long de l’année pour aboutir à un montant moyen de 12 374 €/m², soit une augmentation annuelle de +15,5 %. La capitale demeure le territoire le plus cher d’Ile-de-France et la majorité des arrondissements dépasse 10 000 €/m², le 16ème (17 750 €/m²) et le 5ème (14 666 €/m²) en tête. Le croissant Nord-Est reste celui qui affiche les prix les plus attractifs (8 013 €/m² dans le 19ème et 9 655 €/m² dans le 20ème arrondissement). Mais ils sont également orientés à la hausse.